Cocoondesoie.com » Administration » Calcul chômage : quelles sont les modalités du calcul chômage ?

Calcul chômage : quelles sont les modalités du calcul chômage ?

Lorsqu’un salarié affilié à l’assurance chômage Pôle Emploi perd involontairement son emploi, il peut prétendre à une indemnité de chômage. L’indemnité est aussi appelée allocation d’aide au retour à l’emploi ARE.

Avant de bénéficier d’une ARE, le salarié doit remplir au préalable certaines conditions pour être dans son droit. Il doit non seulement justifier d’au moins 4 mois de travail cumulés durant les 28 derniers mois, mais aussi prouver qu’il est dans une recherche active d’emploi. Cela dit, un salarié âgé de 53 ans à la date de la fin de son contrat, doit justifier les 4 mois de travail durant les 36 derniers mois.

Comment le salaire journalier de référence intervient lors d’un calcul chômage ?

Tout d’abord, il faut savoir que plus votre ancien salaire est élevé, plus votre allocation d’aide au retour à l’emploi est élevée.

Puis, le calcul du montant de l’allocation chômage est régi par le salaire journalier de référence (SJR). Ce salaire de référence est déterminé à partir des salaires bruts perçus au cours des 12 derniers mois. Mis-à-part les indemnités liées un licenciement ou une maladie, les primes de gratification sont également prises en compte dans le calcul du SJR.

Prenons l’exemple d’un salarié qui à touché 2000 euros au cours des 12 derniers mois, le calcul du SRJ se fait comme suit :

  • 2000 euros x 12 mois = 24 000 euros
  • 24 000 euros / 365 jours = 65, 75 euros

Donc, le salaire journalier du salarié est 65. 75 euros

On souligne également que, si le salarié n’était actif sur le marché du travail qu’à une certaine période au cours des 12 derniers mois, alors son salaire de référence sera déterminé en fonction du nombre d’heures cumulés durant cette période. De plus, lorsqu’il s’agit d’un travail à temps partiel, le nombre d’heure passé au sein de l’entreprise détermine le montant du SRJ.

Quelles sont les formules retenues lors d’un calcul chômage ?

Les deux formules retenues pour le calcul de l’allocation d’aide au retour à l’emploi sont :

  • 40.4 % du salaire journalier de référence + 11.92 euros
  • Ou 57 % du salaire journalier de référence

En appliquant sur le SRJ l’une des deux formules, on obtient le montant final du chômage. Et le montant le plus élevé entre les deux formules sera conservé

On mentionne également que :

  • Le seuil de 29.06 euros est retenu comme allocation minimale.
  • L’allocation accordée est restreinte à 75 % du salaire journalier de référence.
  • En cas de formation, une allocation de 20.47 est retenue comme seuil minimal.

Pourquoi pas d'autres articles ?